Biodiversité marine en Aquitaine

La Région Aquitaine en tête pour l’immersion de récifs artificiels sur la côte atlantique

226102 389874284412331 1296705332 n La Région Aquitaine s’est associée à Aquitaine Landes Récifs (ALR) pour l’installation de récifs artificiels sur la côte sud aquitaine : le littoral aquitain occupe désormais la première place en termes de volume immergé.

Le littoral aquitain concentre un des potentiels environnementaux les plus importants d’Europe mais les fonds marins subissent un appauvrissement depuis quelques années.

La politique « littoral » de la Région Aquitaine s’appuie sur des projets associant les impératifs économiques et les contraintes environnementales. Il faut tout particulièrement noter que l’échelle régionale est, à l’évidence, la dimension adéquate pour assurer une gestion pertinente du littoral

Les récifs artificiels en mer constituent ainsi un élément particulièrement illustratif de la politique « littoral » de la Région Aquitaine qui accompagne les efforts d’ALR? sur la gestion de récifs marins (protection, suivi et innovation).

Cet organisme spécialisé et reconnu atteint une étape qui impose de développer et de transmettre ses compétences techniques. Des moyens complémentaires sont nécessaires pour la conduite des opérations de construction et d’immersion de récifs, leur suivi scientifique et leur valorisation socio-économique : bateau, équipements et matériels de plongée ou de travaux sous marins, aménagements divers, …

Une convention a été signée entre le Conseil régional d’Aquitaine et l’ALR optimisant cette collaboration indispensable jusqu’à 2014.

Cet accord porte sur 3 volets :

  • le soutien aux programmes d’actions (notamment l’achat de matériel nautique ou technique ; construction, immersion de récifs expérimentaux…),
  • l’encadrement scientifique (en développant l’innovation sur ces structures, et en organisant les suivis des repeuplements,…)
  • la coordination technique (pour l’animation du partenariat mis en place, le suivi et la validation techniques, la communication commune autour de ces actions)

La convention associe le SIVOM Côte Sud (qui a porté les premières initiatives sur les récifs avec ALR de 1998 à 2002) et l’entreprise landaise « Action Pin » qui développe des produits bio-environnementaux.

Contact :

Aquitaine Landes Récifs
501 Route de Lestrilles
40990 Saint Paul Lès Dax
Tél : 05 58 91 78 44
Mobile : 07 60 12 20 40
E-mail :

Les récifs artificiels au large des côtes aquitaines : une convention de partenariat sur 3 ans (2012 2014) avec le Conseil Régional d’Aquitaine pour la protection des fonds littoraux

Le Conseil Régional d’Aquitaine oriente une importante partie de ses actions dans le domaine de la protection des fonds marins à proximité du rivage. Il développe un partenariat étroit avec les organismes pionniers d’immersion de récifs artificiels sur la côte aquitaine : AQUITAINE LANDES RECIFS (ALR) et l’Association pour la Défense, la Recherche et les Etudes Marines de la Côte d’Aquitaine (ADREMCA?), tous deux situés sur la côte landaise.

La côte Aquitaine peut ainsi s’enorgueillir d’avoir accueilli les premiers récifs artificiels sur l’ensemble de la côte atlantique.
Outre les immersions de récifs dans des zones balisées (et donc hors des secteurs de nautisme ou de pêche), ces associations expertes mènent des relevés scientifiques qui enrichissent les bases de données des structures de recherche ou d’information.

Le très grand potentiel de ces actions a conduit le Conseil régional d’Aquitaine à signer une convention de partenariat sur 3 ans (2012 2014). L’intérêt des actions d’ALR ont également conduit d’autres partenaires à signer cette convention : la société ACTION PIN de Castets et le SIVOM Côte Sud .

Cette collaboration public/privé va permettre la montée en puissance d’ALR vers de nouvelles structures récifales innovantes, des suivis scientifiques et d’assurer l’information du grand public. Un bateau équipé pour encadrer les plongées et immerger de nouveaux récifs sera prochainement mis à l’eau au port de Capbreton.

Contact & Informations
Anne GUCHAN Conseil régional d’Aquitaine
Gérard Fourneau Aquitaine Landes Récifs (ALR)
http://www.aquitaine-landes-recifs.fr/
Alain Tauzia ADREMCA
http://adremca.com/

Photos AQUITAINE LANDES RECIFS

Veille biologique du lac marin de Port d’Albret avec ALR

L’association « Aquitaine Landes Récifs », créée en 1996, a pour vocation la création de récifs artificiels sur le littoral Aquitain et la gestion de ces récifs par des études en plongée sous-marine.

Une section de suivi scientifique en immersion a été créée pour effectuer ce travail.

Dossier de présentation d’ALR : http://www.aquitaine-landes-recifs.fr/presentation

Le récif artificiel crée à la fois un nouvel abri pour la faune, une aire de ponte, de fixation et d’alevinage, une aire de grossissement. C’est également un outil d’aménagement du littoral (protection et préservation).

En 2001 et 2002, l’association a volontairement immergé des récifs artificiels en face du lac marin de Port d’Albret. Ce site constitue une zone de grossissement pour les espèces colonisant les récifs de Soustons/Vieux-Boucau.
En plus de vouloir explorer ce lien entre lac et récifs, l’association souhaite mettre en avant la richesse sous-marine du site. En effet, depuis 2009, elle organise régulièrement des plongées qui permettent non seulement aux plongeurs de se familiariser avec le matériel mais également d’acquérir des données sur les espèces animales et végétales présentes.

ALR réalise une veille biologique du lac marin de Port d’Albret en suivant différents paramètres physico-chimiques tels que : la température, la salinité, la conductivité et le taux d’oxygène dissous grâce à une sonde multi paramètres et un suivi de la transparence de l’eau.

Sur chacune des 12 bouées se trouvant sur le lac, chaque paramètre est mesuré à 20 cm de la surface, à 1 m de profondeur et au fond afin de vérifier l’homogénéité de la colonne d’eau. Les mesures sont effectuées tous les 15 jours, à des coefficients de marée similaires et par les mêmes observateurs, ce qui permet d’étudier les variations saisonnières et interannuelles du lac, tout en garantissant l’acquisition d’une information pertinente et fiable.

Dernier bulletin de veille du lac (26 juillet) -  PDF - 210.3 ko
Dernier bulletin de veille du lac (26 juillet)

Les autres bulletins sont disponibles sur : http://www.aquitaine-landes-recifs.fr/veille-biologique.html

Publication dans le magazine Mer et Littoral ; http://www.aquitaine-landes-recifs.fr/Mer-et-Littoral

Contact :

Aquitaine Landes Récifs
501 Route de Lestrilles
40990 Saint Paul Lès Dax

Tél : 05 58 91 78 44
Mobile : 07 60 12 20 40

Email :

http://www.aquitaine-landes-recifs.fr/

Les blockhaus immergés du « Mur de l’Atlantique » du Bassin d’Arcachon avec le GRAMASA

Des reportages de la BBC sur le Mur de l’Atlantique du Bassin d’Arcachon et les activités du GRAMASA sont actuellement à découvrir et à écouter sur :

BBC News : http://www.bbc.co.uk/news/world-europe-14439905

BBC Radio : http://news.bbc.co.uk/today/hi/today/newsid_9560000/9560551.stm

BBC NEWS a publié le 13 septembre dernier un magazine complet sur l’Atlantic Wall et l’Association GRAMASA : http://www.bbc.co.uk/news/world-europe-10632543

Un journal italien important, El carriere della sera, a publié également un dossier le 14 septembre, repris ensuite sur son site : http://www.corriere.it/cultura/11_settembre_14/vallo-atlantico-riscoperta-lorenzi_56ef11b2-decb-11e0-ab94-411420a89985.shtml

A la une également cette semaine dans la Dépêche du Bassin « les blockhaus immergés du Bassin » avec une page complète sur les activités de l’association.

La « Une » de la Dépêche du Bassin
La « Une » de la Dépêche du Bassin

La Dépêche du Bassin a repris la partie sous-marine sur son site : http://www.ladepechedubassin.fr/actualite/Bassin-d-Arcachon- :-les-blockhaus-vont-parler-!-2335.html

Le volet lié aux recherches sur la biodiversité sera développé fin 2011 avec la sortie du premier rapport Bio comprenant notamment l’inventaire des espèces sous-marines des sites de blockhaus et des récifs d’hermelles associés commencé au printemps de l’année dernière.

Les Hermelles
Les Hermelles

Quelques photos d’espèces identifiées dans ces récifs disponibles sue le lien : http://gramasa.free.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=119:projet-bio&catid=20:vie-sous-marine&Itemid=15.

Contact :

Marc Mentel

Président du GRAMASA

Chef de mission DRASSM

http://gramasa.free.fr

Des « Typis » comme refuges aquatiques

L’association « Aquitaine Landes Récifs » oeuvre depuis 1996, au repeuplement halieutique du littoral aquitain.

Créée à l’instigation de quelques militants pour la protection de la faune et de la flore, et de quelques pêcheurs, ALR a pour vocation la création de récifs artificiels ainsi que leur gestion par des observations en plongée sous-marine. Cette association bénéficie du soutien financier, entre autres, de l’Union Européenne, du Conseil Régional d’Aquitaine, du Conseil Général des Landes (cf liste des partenaires sur le site internet d’ALR).

Une section de suivi scientifique en immersion, soutenue par OCEANIDE, bureau d’études indépendant, a été créée pour effectuer ce travail.

Dossier de présentation de l'association ALR -  PDF - 1.8 Mo
Dossier de présentation de l’association ALR

Ces récifs correspondent à des « structures immergées, placées délibérément sur le fond et servant notamment d’abris, de lieu de ponte, de fixation et d’alevinage aux divers espèces. En créant un nouvel écosystème, ils permettent un accroissement des ressources halieutiques, en vue d’une exploitation rationnelle par la pêche.
Par ailleurs, ces structures peuvent être considérées comme participant à l’aménagement du littoral, en termes de protection et de préservation.

Entre 1999 et 2004, trois sites d’implantation landais ont vu le jour : Capbreton, Soustons & Vieux-Boucau, Messanges & Moliets et Maa. Sur ces sites, par 20 mètres de fond, ont été implantées des buses cylindriques d’une tonne en béton non armé, non polluant pour l’environnement.

Le bilan s’est avéré très positif. En 2007, OCEANIDE ressence plus d’une trentaine d’espèces avec, notamment, le tacaud, le maigre et le griset, mais aussi la baudroie, le saint-pierre, le grondin, le merlu, la raie, la bonite, le lieu, le bar, etc….

En mai 2010, des typis, structures en béton de forme pyramidale hautes de 2,6 mètres et pesant 13 tonnes ont été immergées à une dizaine de mètres des premiers.
Afin de constituer une surface rugueuse facilitant la fixation des espèces, ils ont été réalisés à l’aide de coquilles d’huitres brisées mélangées au béton.

Les premières observations montrent d’ores et déjà une appropriation de ces récifs par de nombreuses espèces halieutiques.

Contact :
Aquitaine Landes Récifs
Association loi 1901
Président : Gérard FOURNEAU
gerard.fourneau aquitaine-landes-recifs.fr
Siège social : 501, route de Lestrilles — 40990 Saint Paul lès Dax
Tel : 05 58 91 78 44
Portable : 06 88 65 52 43

www.aquitaine-landes-recifs.fr

contact aquitaine-landes-recifs.fr

Etat des lieux de la biodiversité marine en Aquitaine avec ERMMA?

Le programme ERMMA (Environnement et Ressources des Milieux Marins Aquitains) est un regroupement d’organismes pluridisciplinaires scientifiques et techniques mis en place fin 2004 à l’initiative Muséum National d’Histoire Naturelle.

Ce programme porté par le Centre de la Mer de Biarritz vise à suivre et comprendre l’évolution de la biodiversité marine en Aquitaine par la connexion et l’analyse de séries de données. Il concerne le secteur compris depuis le littoral jusqu’à la limite de la Zone Économique Exclusive française des 200 milles nautiques (360 km) au large de la Gironde, des Landes et des Pyrénées Atlantiques.

Ces actions entrent dans le cadre d’objectifs généraux visant à la connaissance des interactions entre les changements globaux (océano climatiques…) et les activités humaines (pollutions, aménagements…) afin en particulier de fournir un outil d’aide à la décision pour les acteurs et gestionnaires des milieux marins.

Elles bénéficient du partenariat du Conseil Général des Landes, des Pyrénées atlantiques, de l’Etat par son Secrétariat Général aux Affaires Régionales aquitain ainsi que celui du Conseil Régional d’Aquitaine.

Depuis 2008, Les données mutualisées par le programme alimentent le volet « Patrimoine et environnement côtier » pour l’Observatoire de la Côte Aquitaine.

Le compte rendu téléchargeable sur cette page présente de manière synthétique les actions et études menés en 2008 par le programme ERMMA.

Contact :
contact ermma.fr

Site internet :
www.ermma.fr

Consultez le rapport synthétique d'activités 2008 -  PDF - 5.2 Mo
Consultez le rapport synthétique d’activités 2008

Evolution des peuplements animaux dans le Golfe de Gascogne : changements climatiques ou activités humaines ?

Le programme régional ERMMA (Environnements et Ressources des Milieux Marins Aquitains, www.ermma.fr) mène des actions visant à :

- réaliser des études appliquées sur le smilieux marins (mélangeant connaissances scientifiques et expertises pluridisciplinaires),

- constituer un outil d’interactions entre les sceintifiques et les institutions en charge de la gestion durable du milieu marin et réaliser la communication vers le grand public.

Depuis 1973, une chute des tonnages pêché de certaines espèces a été observé dans le Golfe de Gascogne.

Est-ce la conséquence directe des activités humaines (pêche, pollution des eaux) ou celle de variations climatiques ?

Quelles sont les espèces les plus affectées et dans quelle zone ?
Une équipe de chercheurs menée par Georges Hemery (Muséum National d’Histoire Naturelle) et Iker Castege (Centre de la Mer Côte Basque) a tenté de répondre à ces questions.

Contacts :
Iker Castege, : iker.castege univ-pau.fr

Programme régional ERMMA : www.ermma.fr

A propos du programme ERMMA -  PDF - 316.1 ko
A propos du programme ERMMA

Les récifs artificiels : action de repeuplement des fonds sous-marins ?

Le littoral aquitain, comme bon nombre de zones côtières, a souffert d’une importante exploitation conduisant au constat d’une diminution des stocks pour certaines espèces marines. Depuis quelques années, le littoral aquitain a connu des boulversements concernant les activités halieutiques.

Le concept des récifs artificiels est ancien et lié à l’observation par les pêcheurs d’une abondance accrue de biomasses (poissons, crustacés,..) au voisinage des épaves ou de structures immergées. Ces récifs apportés par l’homme font office de nouveaux substrats disponibles. Dans un premier temps, les poissons et les invertébrés mobiles sont attirés par cette nouvelle structure, puis, dans un second temps, une véritable production de biomasse peut se réaliser. Un nouvel écosystème peut alors se développer.

ALR -  PDF - 604.6 ko
ALR

Aujourd’hui, des associations, comme l’ADREMCA (Association pour la Défense, la Recherche et les Etudes Marines de la Côte Aquitaine) et l’Association ALR (Aquitaine Landes Récifs) implantent, avec l’aide financière principalement de la Région Aquitaine et du Conseil Général des Landes, des récifs artificiels le long des côtes landaises.

Leurs objectifs sont :

  • de promouvoir l’étude des fonds marin au large de la Côte Aquitaine,
  • de rechercher les moyens de reconstituer et d’entretenir la faune marine,
  • de contribuer à la protection de la mer et de son environnement,

La première expérience de récif artificiel en Atlantique a été réalisée en 1990 par l’installation du récif du Porto à Mimizan, conduite par l’ADREMCA.

ADREMCA -  PDF - 303.4 ko
ADREMCA

A la découverte des « laisses de mer »

Partez à la découverte des laisses de mer grâce à ce document multimédia. Edité par l’Ifremer et diffusé par le Conservatoire du Littoral, il permet de mieux connaître les laisses de mer, leur origine, leur composition et leur intérêt.
Les laisses de mer

Contact :
Isabelle Kisielewski, Chargée de mission, Conservatoire du Littoral

La plage est un milieu vivant -  PDF - 1.2 Mo
La plage est un milieu vivant

Documents à télécharger