Comment est né l’Observatoire de la Côte Aquitaine ?

Ce projet a pris naissance dans le cadre du Contrat de Plan État-Région 1996-2000, afin de prendre en compte les évolutions du trait de côte dans la gestion du littoral .

Au départ les travaux de l’Observatoire s’attachaient seulement au littoral compris entre l’estuaire de la Gironde et l’Adour. C’est ainsi que, dans la continuité des études de la Mission Interministérielle de la Côte Aquitaine (MIACA) démarrée 20 ans plus tôt, une nouvelle dynamique régionale est née, portée par la Région Aquitaine, mais également par l’État, l’IFREMER?, le BRGM? et l’ONF?. Il est alors apparu logique d’ajouter aux suivis réalisés sur la côte sableuse, des études similaires sur la côte rocheuse basque au cours du CPER suivant, c’est-à-dire 2000-2006, puis d’intégrer le Bassin d’Arcachon.

Aujourd’hui l’Observatoire de la Côte Aquitaine bénéficie des fonds européens du FEDER? et il s’inscrit dans le Contrat de Projet État-Région 2007-2013. Son partenariat s’est élargit logiquement puisqu’il est ainsi cofinancé par l’État , la Région, les trois départements littoraux de la Gironde, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques, le Syndicat Intercommunal du Bassin d’Arcachon, avec deux principaux opérateurs : le BRGM et l’ONF. Le pilotage du projet associe également le GIP? Littoral Aquitain, l’IFREMER, le Conservatoire du Littoral , l’Agence de l’Eau Adour-Garonne et le Réseau de Recherche Littoral Aquitain.