Création du centre de ressources

Côte timbre L’Association des Elus du littoral des Pyrénées Atlantique en liaison avec le Conseil Général des Pyrénées Atlantiques lance un projet de mise en place d’un centre de ressources « environnement » du littoral des Pyrénées Atlantiques.

Ce centre aurait pour objectif de synthétiser des données concernant l’ensemble du domaine littoral , de faciliter leur accès en fournissant des inventaires.
Il consacrerait une part importante à l’information, la communication ainsi qu’à l’aide à la décision.

Ce centre diffuserait les informations relatives à l’environnement littoral de la côte basque par la mise en réseau de bases de données sur l’évolution du trait de côte , la qualité des eaux, les déchets flottants, la courantologie, l’échouage des mammifères marins, la faune et la flore des milieux côtiers et estuariens ainsi que l’impact des pressions anthropiques.

Le 17 juin 2004 s’est tenu, à Guéthary, la deuxième réunion du centre de ressources à laquelle étaient présents des représentants de divers organismes et élus (Conseil Général des Pyrénées Atlantiques, Conseil Régional, Conseil des Elus du Pays Basque, l’Agence de l’eau, l’IFREMER?, le BRGM?, le SGAR?, le Conservatoire du Littoral , le Musée de la mer …).

Au cours de cette réunion, les objectifs, le mode de fonctionnement, les données, les besoins de ce centre ont été discutés.

Ce centre fonctionnerait sur la base du volontariat suivant les besoins et le public visé.

Par conséquent il pourrait comporter plusieurs volets : en plus de synthétiser des données scientifiques et techniques, ce centre fournirait des informations servant d’outil d’évaluation et de décision pour les élus et de sensibilisation pour le grand public.

De plus, il est également prévu de mettre en place un site Internet, où seront présents les réalisations du centre de ressources, le Système d’Information Géographique (SIG) ainsi que l’inventaire des projets du littoral basque.

La création de ce centre de ressources et du site Internet vise à fournir un système performant, centralisateur de données sur le domaine littoral et accessible à tous ; cependant cette initiative récente nécessite encore de définir un mode de fonctionnement, qui repose sur le volontariat de l’ensemble des partenaires ainsi que des financements.