Expertises en cours sur le littoral de la pointe du Médoc

Depuis de nombreuses années, cette façade maritime connaît d’importants phénomènes d’érosion, principalement sur la commune de Soulac sur Mer.

Front de mer Soulac en 1935 (ponton inauguré en 1914)
Front de mer Soulac en 1935 (ponton inauguré en 1914)

La Communauté de communes de la Pointe du Médoc lance une mission d’étude du littoral , s’étendant à l’ensemble de la cellule sédimentaire située entre la pointe de la Négade (à Soulac sur Mer) et le Rocher de Saint Nicolas (au Verdon sur Mer), ainsi que sur les ouvrages de protection située dans cette zone.

L’objectif de cette étude est la réalisation d’un diagnostic permettant la détermination d’une stratégie de gestion du phénomène d’érosion, débouchant sur la formalisation d’un plan d’action(s) locale (s). Il s’agit d’une approche spatiale mais aussi d’une approche temporelle à moyen (2020) et long terme (2040).

L’étude sera réalisée en concertation avec les services compétents de la commune de Soulac sur Mer, le GIP? littoral et ceux de l’observatoire de la Côte Aquitaine.

Soulac aujoud'hui (photo Michel LeCollen)
Soulac aujoud’hui (photo Michel LeCollen)

Ces travaux d’étude et d’expertise se dérouleront en plusieurs temps.

1 – Début 2012, une première phase de l’étude a défini une approche du risque mais sans un travail détaillé sur les enjeux. Elle se déroule en trois étapes :

  • définition de l’aléa érosion,
  • établissement d’un inventaire des modes d’occupation du sol,
  • la définition de la sensibilité locale

A l’issue de cette phase, une carte de sensibilité locale à l’érosion sera construite et permettra d’identifier les secteurs les plus à risque pour deux horizons : 2020 et 2040.

2- La seconde phase, achevée en septembre 2012, permettra d’évaluer finement les enjeux (économiques, sociaux et environnementaux) liés aux phénomènes d’érosion sur le périmètre ci-dessus défini.

L’objectif est de mieux connaître les enjeux locaux pour mieux envisager des stratégies. Le défi de cette phase consiste à définir la(les) méthode(s) d’évaluation des enjeux. Au terme de l’analyse des enjeux se dégagera une doctrine communautaire pour la hiérarchisation des enjeux.

3- Une troisième phase définira, pour la fin de l’année 2012, des scénarii de gestion du trait de côte à évaluer.

4- Une dernière phase évaluera et comparera, à l’échéance de février 2013, les avantages et les coûts de chacun des scénarios pour constituer une aide à la décision objective. Pour cela, une analyse coût avantage associée et/ou complétée d’une analyse multicritères doit être mise en œuvre.

5-Début 2014, une dernière phase mettra en place une assistance à maîtrise d’ouvrage pour la réalisation d’études complémentaires (Définition du plan d’actions).

L’objectif de cette phase est la définition du type et du contenu des études à mettre en œuvre pour la réalisation d’une modélisation numérique pertinente au regard des stratégies locales définies par secteurs et des scénarii retenus.

Contact :

CDC de la Pointe du Médoc

9 rue du Maréchal d’Ornano
33780 Soulac Sur Mer

Tél : 05 56 73 29 26
Fax : 05 56 73 65 90

E- Mail : sg pointe-medoc.fr

http://www.pointe-medoc.fr/