La formation du littoral aquitain

Dune cotière La remontée du niveau marin, qui commence au début de la période Holocène (- 12000 ans environ) atteint son maximum aux environs de -6500 ans et noie les vallées incisées à l’époque glaciaire. Elles sont ainsi peu à peu comblées par des dépôts, tout d’abord marins, puis plus tard fluvio-lacustres.
L’édification d’un système complexe de dunes, qui constitue le trait dominant de la côte aquitaine, est dû à la force du vent de mer, à la nature et la densité de la couverture végétale ainsi qu’à la disponibilité de sable issu des périodes glaciaires antérieures.

Les dunes les plus anciennes sont dites « primaires », et se sont édifiées entre l’an 500 et l’an 1000 de notre ère et se sont mises en place sur des dépôts de sable d’âge préhistorique.

Un retour à des conditions climatiques plus chaudes et plus humides favorise le développement de la végétation en Aquitaine. Les dunes sont alors stabilisées par une couverture végétale.

A partir de l’an 1500, au Petit Age Glaciaire, des vents puissants vont remobiliser les sables, conduisant au remaniement des dunes primaires et à leur envahissement par les dunes dites « modernes ».

A la fin du XIXème Siècle, ces dunes historiques ont été fixées par un boisement de pins maritimes.