Le nettoyage des plages en Gironde

Grayan Vaste territoire de loisir et de détente, la côte Atlantique n’en reste pas moins un riche écosystème doté d’une faune et d’une flore aussi insoupçonnées que vulnérables. En Gironde, premier département d’accueil pour les touristes en Aquitaine, les communes littorales sont les maîtres d’ouvrage du nettoyage des plages, le Conseil Général intervenant en tant qu’appui technique et financier.

Les communes littorales du Médoc (du Verdon au Porge) se sont regroupées en un Syndicat Intercommunal pour le Nettoyage des Plages Aquitaines (SINPA?), dont la vocation est le nettoyage mécanique des plages d’avant saison (de mars à mai) sur l’ensemble du linéaire côtier du SINPA. Les communes de La Teste de Buch et de Lège Cap-Ferret gèrent de manière autonome le nettoyage de leurs plages.

En 2004, une « Charte qualité du nettoyage des plages littorales » a été établie par le Conseil Général. Les signataires sont l’ensemble des communes du littoral girondin, ainsi que le SINPA.

Cette charte encourage les communes à pratiquer un nettoyage respectant au mieux l’équilibre biologique et sédimentaire de la plage par un dispositif d’aide incitatif.

Appui financier du Conseil Général de Gironde

Le Conseil Général accorde une subvention aux communes ou intercommunalités qui effectuent un nettoyage des plages. Un plafond de 4000€ par kilomètre linéaire et par an a été arrêté, quel que soit le mode de nettoyage. La subvention est versée à hauteur de 80% de ce plafond pour le nettoyage manuel et 50 % pour le nettoyage mécanique (60% pour le mécanique intercommunal). Ce mode de financement incite ainsi les communes et intercommunalités à pratiquer le nettoyage manuel.

La réalisation des travaux de nettoyage mécanique peut être assurée en régie ou par une société spécialisée choisie par le maître d’ouvrage. Le nettoyage manuel peut être pratiqué en régie ou par une association ou entreprise d’insertion.

Appui technique et suivi

La « Charte qualité du nettoyage des plages littorales » charge l’ONF? de former les intervenants du nettoyage manuel de l’estran . Aussi, l’ONF établit un suivi des opérations et fournit un rapport annuel présentant au Conseil Général la qualité du nettoyage ainsi que des estimations sur la nature et le volume des déchets ramassés sur chacune des communes littorales.

A l’aide de la mise en commun de l’ensemble de ces données, le Conseil Général établira un état des lieux sur les volumes et la nature des déchets récoltés en vue :

  • d’homogénéiser le tri pratiqué sur l’ensemble des communes littorales girondines,
  • de favoriser la valorisation des déchets.

Information auprès du public

Outre le devoir de nettoyer pour accueillir le public, il est aussi dans le rôle des collectivités d’alerter clairement les usagers de ces sites à propos de l’impact des actions humaines sur le milieu naturel. Les déchets, issus de la consommation humaine, induisent des nettoyages répétés qui finissent par nuire sensiblement aux plages. Les touristes, prescripteurs du nettoyage, doivent en avoir conscience. A cet effet, le Conseil Général édite une brochure visant à informer le grand public et les intervenants du nettoyage manuel sur la fragilité du milieu littoral . Elle est disponible sur simple demande.

Contacts :

  • Conseil Général de la Gironde : 05 56 99 33 33 poste 38 30
  • Xavier Paulmaz