Les Altérites responsables de l’instabilité de la Côte Basque

Depuis janvier 2006, Mariane Peter effectue, au sein du BRGM? et de l’Université Bordeaux I, un travail de recherche sur l’érosion des falaises du littoral basque.

Ce travail s’inscrit dans le cadre d’un Contrat de Plan Etat Région 2000-2006 qui avait pour objectif « la quantification de l’érosion de la Côte Aquitaine ». Il a été initié par la mise en évidence, notamment à Guéthary, de la fragilisation des falaises par l’altération (modification chimique naturelle) des formations géologiques du littoral , appelées « Flyschs » (dépôt d’âge secondaire constitués de marnes, de calcaires et d’argiles).

Les deux objectifs principaux de cette thèse sont, d’une part, de comprendre les mécanismes d’altération des roches et, d’autre part, de mettre au point un outil de détermination de l’instabilité côtière de cette zone.

De couleur marron orangée et d’épaisseur pouvant atteindre 30 à 40 mètres, ces « altérites » s’observent au dessus des flyschs (voir photo). L’eau (eaux souterraines, eaux de pluie,…) est apparue comme le responsable majeur de la transformation des flyschs en altérites.

A l’issu de ce travail, un modèle ou canevas de détermination de l’aléa (probabilité qu’un évènement de type mouvement de terrain se produise) en fonction de paramètres liés au terrain (pente, épaisseur des altérites, présence d’eau,…) va être produit. Un certain nombre de recommendations ou parades lui sera adjoint selon les cas. Il s’agira d’un outil précieux pour la gestion et l’aménagement de la côte basque.

Contact :

Mariane Peter, BRGM, Centre Régional Aquitain, 33600 Pessac


Documents à télécharger