Les falaises sableuses du Médoc : Typologie pour un suivi de l’évolution de la côte

La Négade, 2003 La façade maritime de l’Aquitaine présente globalement une côte sableuse, entre l’estuaire de la Gironde au Nord et l’embouchure de l’Adour au Sud. Le littoral du Médoc (nord Gironde) se distingue par de nombreuses particularités, notamment une érosion marine dominante (action conjuguée de la houle , des marées et du vent) qui découpe un type original de falaises à couches géologiques et sols fossiles.

Les différents stades évolutifs de ces falaises sableuses sont de bons indicateurs des processus d’érosion en cours. Ainsi, des protocoles de suivi s’appuient sur cette particularité géomorphologique.

Un protocole de suivi mis en place

Les suivis de terrain mis en place dans le cadre de l’Observatoire de la Côte Aquitaine ont plusieurs objectifs :

  • affiner la compréhension de l’évolution de la côte, surtout à l’interface terre - mer,
  • identifier des indicateurs de l’évolution du littoral  : morphologie, écologie…
  • détecter les modifications d’évolution de ces secteurs dans le temps,
  • apporter des éléments prédictifs sur les évolutions futures.

La présence de strates géologiques au sein des falaises sableuses du Médoc permet de constituer des niveaux repères. Parmi ces niveaux indicateurs, les plus nettement identifiables sont les « Argiles du Gurp », les sables fluviatiles et l’alios qui succède aux argiles à partir du nord de Montalivet. C’est en période d’érosion maximale (période hivernale, tempêtes) qu’il est le plus facile de les relever.

Après une phase d’analyse en 2003, un protocole s’appuyant sur un relevé annuel hivernal de la zone de contact plage dune est mis au point. La première campagne de relevé a été effectuée le 7 avril 2004. Ces résultats ne seront exploitables qu’après plusieurs séries de mesures.

Contacts :

Documents à télécharger