Lutter contre les crises ostréicoles et conchylicoles en Aquitaine avec le CSOA

Le CSOA? ou Conseil Scientifique Ostréicole Aquitain, a été crée en 2006 par le Conseil Régional pour lutter contre les crises ostréicoles et conchylicoles auxquelles doivent faire face, depuis plusieurs années, les professionnels de la pêche et de la conchyliculture en Aquitaine.

Dans le Bassin d’Arcachon, des crises successives en 2005 et 2006 ont conduit, pendant plusieurs semaines, à l’interdiction de commercialisation des huîtres.

Le Conseil Régional d’Aquitaine a voulu mobiliser l’ensemble des acteurs scientifiques régionaux et nationaux pour relancer ou initier des recherches sur les causes réelles et toujours inexpliquées de ces « fermetures sanitaires » ayant durement touché la profession ontréicole et conchylicole.

Contact :

  • Thbaut Richebois, direction de la Recherche du Conseil Régional Aquitain,
  • Anne Dupuy, direction de la Recherche du Conseil Régional Aquitain,

Le CSOA se réunit régulièrement afin d’assurer le suivi des recherches engagées et de l’avancement des financements. Il définit également les nouvelles actions à mener.

Le comité de pilotage du CSOA est présidé par Patrick Buat-Menard, Directeur de Recherche au CNRS. Il se compose de représentants de la Région Aquitaine, de le SRC (Service Régional Conchylicole), de quatre laboratoires de l’Université Bordeaux I, de deux laboratoires de l’Université Bordeaux II, de l’Ifremer, de l’INRA, de l’IFTS (Institut de Formation Technique Supérieur), du BRGM?, du Conseil Général de la Gironde, du SIBA? et des Services Techniques de l’Etat. La profession est également présente par l’intermédiaire du Bureau de la Section Régionale Conchylicole.

L’objectif du CSOA est de proposer un programme de recherche interdisciplinaire et ambitieux pour l’Appel à projet 2007. Ce programme est scindé en deux parties :

  • un projet coordonné par l’IFTS intitulé « Etude des zones et stratégie de sauvegarde des huîtres sur le Bassin d’Arcachon » concernant, entre autres, les lieux de stockage des huîtres, les sources et les procédés de traitement des eaux pour des stockages (projet financé lors de la Commisiion Permanante du 9 Juillet 2007).
  • un projet plus large coordonné directement par le CSOA et intitulé « Apports scientifiques face à la problématique conchylicole du Bassin d’Arcachon ». Il comprend plusieurs volets :
  • « apports océaniques »
  • « apports continentaux et anthropiques »
  • « l’huître dans son environnement »
  • « observation et surveillance »
  • « micro capteurs de qualité des eaux »
  • « épidémiologie »
  • « zone de sauvegarde »

Ce programme régional est piloté par Benoît Sautour, chercheur en écotoxicologie à l’Université Bordeaux I, à la station marine d’Arcachon.
Le programme a été présenté aux élus pour un vote de la subvention régionale le 9 juillet 2007. Il sera présenté au FEDER? lors de la Commission Permanente du mois d’octobre.

Par ailleurs, au niveau national, l’Afssa (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments) a été mandaté par le Ministère de l’Agriculture pour travailler, dans le cadre d’un projet de recherche, sur les tests de toxicité des huîtres, et notamment, identifier les causes de la mortalité des souris lors des crises de 2005 et 2006.
Les chercheurs aquitains sont également trés fortement impliqués dans ces projets de recherche.

Ces deux programmes ont été construits de manière complémentaire afin d’accélérer la compréhension des phénomènes affectant le bassin et la profession ostréicole.