Mieux connaître les ouvrages du mur de l’Atlantique avec GRAMASA

Dans le cadre du module « patrimoine » de l’Observatoire de la Côte Aquitaine, l’Office National des Forêts vient de passer une convention avec l’association GRAMASA pour l’inventaire, la localisation précise et la description des ouvrages construits du « Mur de l’Atlantique ».

L’association GRAMASA - Groupe de Recherches Archéologiques sur le Mur de l’Atlantique Secteur Arcachon- a pour mission l’étude, la préservation, l’information et la valorisation de ces ouvrages particuliers.

Une de ses principales vocation est notamment l’étude du système défensif du secteur Arcachon. Une grande partie des blockhaus construits sur cette bande côtière, comprise entre Montalivet et Contis-Les-Bains, était intégrée dans le groupe de points d’appui du Bassin d’Arcachon. Les blockhaus du Mur de l’Atlantique font partie du patrimoine français. Le GRAMASA milite pour la sauvegarde et la restauration de certaines de ces structures afin de permettre la transmission de notre histoire aquitaine notamment aux plus jeunes.

L’objectif de cette collaboration avec l’ONF? est d’obtenir un état précis des ouvrages sur les plans :

  • technique (pour assurer la sécurité du public en particulier)
  • patrimonial
  • historique
  • ainsi que sur le plan de la richesse écologique inféodée à ces ouvrages (faune et flore)

Contacts :

Béatrice Daubet
Office National des Forêts
beatrice.daubet onf.fr

Site internet du GRAMASA
http://gramasa.free.fr/