Mission de suivi de l’évolution des plages aquitaines

DGPS Dans le cadre de l’Observatoire de la Côte Aquitaine, le BRGM? et l’ONF? réalisent des missions de suivi morphologique des plages du littoral aquitain et notamment de suivi topographique (à l’aide d’un DGPS) du pied de dune et de profils dune -plage au droit du réseau de 55 bornes réparties le long de la côte. L’objectif de ces campagnes de mesures est de connaître les grands traits de l’évolution du littoral sableux aquitain.

La mission des levées topographiques 2006 s’est déroulée entre le 12 avril et le 5 mai, elle a permis de mesurer le contact entre la plage et la dune sur la quasi-totalité du littoral sableux depuis la pointe de Grave jusqu’à l’Adour.

(Photographie ci-contre : DGPS : GPS différenteil cinématique qui permet de réaliser des mesures dans trois dimensions de l’espace (x ; y ; z) avec une précision de l’ordre du centimètre Pour plus d’infos sur le DGPS.

Mission de suivi de l’évolution des plages aquitaines

Lors de la mission de levées topographiques de 2006, le contact entre la plage et la dune a été mesuré le long de la quasi-totalité du linéaire côtier aquitain, à l’aide d’un GPS différentiel cinématique (outil de mesure topographique composé de deux récepteurs : une station fixe de référence et une station mobile, connectées entre elles par une liaison radio). Ces données permettent de représenter l’évolution du littoral (avancée, stabilité, recul).

Les indicateurs, sélectionnés pour leur représentativité de l’évolution morphologique de la plage et notamment du cordon sableux, sont les suivants :

  • entailles d’érosion marine (entailles dans le cordon dunaire résultantes des fortes érosions marines lors de tempêtes, de fortes houles ou de forts coefficients de marée ), en fonction des évènements climatiques et océaniques,
  • fronts de dune , 1 fois par an,
  • morphologie générale de la plage , 1 fois par an
  • levés topographiques du pied de dune et des profils transverses dune -plage au droit des bornes constituant le réseau géodésique de l’Observatoire, 1 fois par an.

Il est important de réaliser un suivi régulier de l’ensemble de ces indicateurs selon des protocoles établis de façon à constituer des chroniques fiables pour la compréhension des processus naturels (dont l’évolution n’est pas linéaire mais sujette à d’importantes variabilités interannuelles).

Cap ferret

La limite entre le pied de dune et la plage étant délicate à repérer sur le terrain (et par conséquent à mesurer), les mesures sont réalisées dans les trois coordonnées de l’espace (x ; y ; z), de façon à pouvoir les comparer d’une année sur l’autrre.

Pour compléter ces mesures morphologiques, des profils transverses ont été réalisés au droit des 55 bornes de suivi de l’Observatoire, depuis la dune grise jusqu’à la limite de basse mer de la plage .

L’analyse des données est actuellement en cours. L’étude dataillée de ces indicateurs sera réalisée au cours de l’année 2006, notamment dans le cadre de 2 stages de MASTER2 : l’un réalisé par D. Leguay (stage BRGM - Université Bordeaux 1 MASTER2 ENVOL), l’autre par C. Larronde (stage ONF - Université Paris XI MASTER2).

Les résultats permettront de comparer l’évolution du cordon dunaire durant l’année 2006 avec celle mise en évidence en 2005 (Cf carte ci dessus).

Contact : Cyril MALLET, BRGM