Organisation et missions

La façade atlantique aquitaine s’étend sur plus de 270 kilomètres, de l’embouchure de l’Estuaire de la Gironde, au nord, à celui de la Bidassoa, au sud.

C’est un environnement sauvage et fascinant, relativement préservé, mais également fragile, dont il est nécessaire d’assurer une gestion et une protection efficaces et durables.

L’Observatoire de la côte aquitaine est un partenariat régional qui a pour objectif principal de mettre à disposition des acteurs du littoral , un outil d’aide à la décision et à la gestion de ce milieu en constante évolution.

Pour cela, 5 actions principales sont menées :

  1. Mise en place d’un réseau de mesures et d’observations scientifiques et techniques (exemple : suivis de l’évolution de l’érosion du littoral à partir de GPS , photographies aériennes et images satellites).
  2. Analyses en lien avec la recherche fondamentale (exemple : étude de l’altération des roches sur la côte rocheuse).
  3. Développement d’un Système d’Information Géographique (SIG) : l’Observatoire de la Côte Aquitaine est un « centre de ressources du littoral aquitain » (exemple : intégration de données concernant la faune, la flore et la qualité du milieu).
  4. Diffusion et communication de l’information (mise à disposition des données de l’Observatoire de la Côte Aquitaine, notamment auprès du grand public).
    Deux outils de communication sont alors développés :
    • le site Internet de l’Observatoire de la Côte Aquitaine
    • la Newsletter de l’Observatoire
      L’animation du site et la parution de la Lettre sont actuellement réalisés par l’Association Terre et Océan à Bordeaux.
      Des actions de sensibilisation et de formation sont également menées par l’Observatoire.
  5. Expertises. L’Observatoire peut être sollicité par les partenaires et les collectivités pour une expertise technique portant sur des secteurs du littoral aquitain. Des préconisations sont alors émises par l’Observatoire (exemple : travaux ou protection du littoral , événements de tempête, submersion marine, etc…).

Par ses actions l’Observatoire s’inscrit comme un véritable outil de Gestion Intégrée des Zones Côtières.

Ce partenariat, initié en 2000, se poursuit dans le cadre du Contrat de Projet État-Région 2007-2013 et réunit l’Union Européenne (FEDER?), l’État, la Région Aquitaine, les Conseils généraux de la Gironde, des Landes et des Pyrénées Atlantiques, le Syndicat Intercommunal du Bassin d’Arcachon (SIBA?), le Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM?) et l’Office National des Forêts (ONF?).

Le fonctionnement de l’Observatoire (mise en œuvre, suivi du programme et communication) est réalisé grâce à :

  • un comité de pilotage co-présidé par l’État et la Région Aquitaine : il est chargé de déterminer les orientations de l’Observatoire en termes de gestion du programme cité plus haut.
  • un comité technique : il rédige des avis à l’intention du comité de pilotage.
  • un comité éditorial : il statue sur la politique de communication de l’Observatoire.