Pêche et biodiversité marine

Rapport d’activités 2012 du programme ERMMA?

plancton1 ermma Le rapport d’activités 2012 du programme régional ERMMA (Environnement et Ressources des Milieux Marins Aquitains) vient de paraître. Il est directement accessible sur le site internet du programme : http://www.ermma.fr/images/stories/rapport2012.pdf.

Le programme ERMMA, crée en 2004 et porté par le Centre de la Mer de Biarritz, est soutenu par quatre partenaires : le Conseil régional d’Aquitaine, le Conseil général des Landes, le Conseil général des Pyrénées-Atlantiques ainsi que l’Observatoire de la côte aquitaine.

Il a pour objectif de réaliser et de fédérer des suivis biologiques pluridisciplinaires sur l’environnement marin aquitain.

Les données acquises dans le cadre de ce programme participent au développement du volet « Patrimoine et environnement côtier » de l’Observatoire de la côte aquitaine.

Durant l’année 2012, le programme ERMMA a poursuivi ses nombreux travaux répartis au sein de quatre principaux volets que sont les suivis biologiques, la gestion et l’analyse des données, la proposition d’expertises écologiques ainsi que la communication des résultats au grand public et à la communauté scientifique.

De nouvelles actions ont été réalisées en 2012 dans le cadre du programme ERMMA :

  • mise en place d’une nouvelle station de suivi standardisé de la faune benthique sur substrat rocheux à Biarritz ;
  • bilan des connaissances biologiques en mer pour la mise en place des Aires marines protégées ;
  • implication dans le projet « Défi Aquitaine Climat » et participation à la rédaction du rapport scientifique traitant des manifestations et de l’impact du changement climatique sur les différents écosystèmes présents en Aquitaine ;
  • transmission des zones de forte biodiversité au large de l’Aquitaine pour le GIP? Littoral Aquitain dans le cadre d’une étude pour les énergies marines renouvelables ;
  • inventaire de l’avifaune dans l’estuaire et le panache de l’Adour ;
  • état des lieux de la population de Goélands leucophée sur le Centre de Stockage de Déchets Ultimes de « Zaluaga Bi » ;
  • analyse des données du programme et participation à un programme transfrontalier sur l’écosystème profond du Gouf de Capbreton ;
  • participation au XIIIème colloque international ISOBAY avec l’analyse des données sur la faune benthique de l’estran rocheux de Guéthary ;
  • réalisation d’un bilan synthétique de l’impact biologique de la marée noire du Prestige ;
  • valorisation des données dans le cadre d’une exposition thématique au Musée de la Mer de Biarritz et de nombreuses communications sur les travaux au cours de diverses conférences et manifestations.

Contact :

Iker Castège
Centre de la Mer de Biarritz
Programme ERMMA
www.ermma.fr

Comprendre le « Liga »

Les pêcheurs basques et sud-landais constatent depuis de nombreuses années la présence d’une substance visqueuse, localement appelée « Liga  », qui s’accroche à leurs filets et gêne l’activité de la pêche. Depuis 10 ans, le phénomène s’accentue et devient une gêne pour les sports de glisse et la baignade. Il est indispensable d’arriver à identifier la composition et l’origine de cette matière inconnue.

A l’initiative des pêcheurs professionnels du sud de l’Aquitaine, un programme pluridisciplinaire a été élaboré par l’IMA? (Institut des Milieux Aquatiques). En 2011 il a commencé à identifier cette substance. Elle est composée d’organismes (bactéries, phytoplancton, zooplancton, larves, œufs, vers, débris continentaux, végétaux…) d’origine variée : marine, continentale (cours d’eau), pélagique, benthique. Des phénomènes comparables ont été également identifiés sur d’autres secteurs (mer Adriatique).

Cette recherche vise à éclaircir les interrogations de ce phénomène ayant trait à :

  • son origine, sa formation et son évolution,
  • ses périodes et lieux d’apparition, son expansion,
  • les risques pour l’environnement et les populations,
  • d’éventuelles actions curatives.

Ce projet est porté par la Fédération de Recherche Milieux et Ressources Aquatiques (MIRA), de l’Université de Pau Pays de l’Adour (UPPA), en collaboration avec l’Institut des Milieux Aquatiques, les comités socio –professionnels de la pêche et des laboratoires.

Ce programme a été intégré au projet « Perturbations et Milieux Aquatiques Littoraux Aquitains » (PERMALA) présenté et retenu dans le cadre de l’Appel à projet Recherche de la Région Aquitaine (Direction de la Recherche).

Le Conseil Régional a très fortement appuyé ce programme de Recherche d’1,6 M € sur 4 ans : il a apporté une aide de 342000€ soit près du quart des actions prévues, compte tenu de l’importance et de l’urgence à mener cette action sur un phénomène peu expliqué à l’heure actuelle et qui peut avoir des conséquences sur la qualité des eaux sud aquitaines, surtout pour les professionnels de la pêche, ou bien encore pour les surfeurs, les plaisanciers et les touristes.

Partenariats :

  • IMA Institut des Milieux Aquatiques (privé)
  • EEM Equipe d’écologie Microbienne (Université Pau pays de l’Adour - UPPA)
  • ECOBIOC Fonctionnement ECOlogie & BIOgéochimie Systèmes Côtiers (Université Bordeaux 1)
  • LAPHY Laboratoire d’analyse et prélèvements Hydrobiologiques (privé)
  • LPTC Laboratoire de Physico- et Toxico-Chimie de l’Environnement (CNRS Université Bordeaux 1)
  • SET Laboratoire Société Environnement Territoire (UPPA)
  • LCABIE Laboratoire de Chimie Analytique Bio Inorganique et Environnement (UPPA)
  • ECP Equipe de Chimie Physique (UPPA)
  • IVS interaction vague sédiments (UPPA)
  • MIRA Milieux et Ressources Aquatiques (fédération de recherche UPPA)

Contacts et Informations
Anne Guchan Conseil Régional d’Aquitaine, Service Environnement / Littoral
http://aquitaine.fr/politiques-regionales/developpement-durable/gestion-du-littoral.html
anne.guchan aquitaine.fr

Philippe Gaudin INRA
http://www7.bordeaux-aquitaine.inra.fr/st_pee
gaudin st-pee.inra.fr

Nicolas Susperregui Institut des Milieux Aquatiques IMA Bayonne
http://www.institutdesmilieuxaquatiques.com/
ima.susperregui wanadoo.fr

Une carte interactive sur la biodiversité marine en Aquitaine

Le programme régional Environnement et Ressources des Milieux Marins Aquitains (ERMMA) propose sur son site Internet l’accès à une carte interactive de la biodiversité en Aquitaine.

Cette base de données permet d’accéder aux descriptions, à l’évolution d’abondances et aux cartes de répartition d’espèces sur l’ensemble de la côte Aquitaine avec une sélection géographique personnalisée.

Plus de 500 analyses sont disponibles sur 7 suivis biologiques menés par le programme ERMMA.

A consultez sur : http://metabase.ermma.fr/interface_publique/

Les analyses présentées peuvent nécessiter des expertises complémentaires pour une interprétation correcte. Celles-ci sont en partie disponibles au travers des publications réalisées dans le cadre du programme ou bien directement auprès des participants.

Il y a actuellement : 1 390 714 enregistrements dans la base de données.

Contact :

Programme ERMMA : http://www.ermma.fr/

Un atlas des zones conchylicoles consultable en ligne

L’Atlas des zones conchylicoles françaises présente les zones conchylicoles et leur classement sanitaire. Celui-ci est établi sur la base des arrêtés préfectoraux de classement, fournis par les Directions Départementales des Affaires Maritimes (DDAM), remplacés par les DDTM depuis janvier 2011.
Il est accessible à partir du site « eaufrance », le portail de l’eau.

Déterminés sur la base des résultats d’analyses menées sur les coquillages de la zone concernée, ces classements sont le reflet de la qualité microbiologique des coquillages présents et de leur contamination en métaux lourds.

Ce classement est complété par une surveillance régulière qui permet de déterminer le niveau éventuel de contamination des coquillages, pouvant entraîner, de ce fait, des procédures de gestion des zones (fermetures provisoires en cas de contamination détectée : arrêtés de gestion), dans le but d’assurer la protection de la santé du consommateur.

Les données sont actuellement disponibles pour de nombreux départements dont la Gironde et les Landes.

Cette interface cartographique permet de visualiser chaque zone conchylicole et de disposer des classements sanitaires correspondants, associés à chaque groupe de coquillages. La cartographie est imprimable.

Accédez à l’atlas des zones conchylicoles : http://www.zones-conchylicoles.eaufrance.fr/

Plus d’informations sur la conchyliculture sur : http://www.zones-conchylicoles.eaufrance.fr/zconchy/

Pêche et aquaculture en France : les chiffres clés de 2012

Avec un littoral de 5500 Km de côtes, le secteur des pêches maritimes et de l’aquaculture est essentiel dans la vie et l’alimentation des Français.

Au 4e rang de l’Union européenne avec environ 10 % des captures, la
pêche française a généré un milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2010 et représente près de 93 000 emplois directs et induits. Grâce à l’étendue et à la dispersion de ses territoires ultramarins, la zone économique exclusive (ZEE) française s’étend sur 11 millions de km2 (dont 400 000 km2 de plateau continental). La France est ainsi le 2e domaine maritime mondial après les États-Unis (11,4 millions de km).

Des chiffres et des informations clés :

  • 1md€ : c’est le chiffre d’affaires du secteur pêches maritimes français en 2010 ;
  • 7305 navires de pêche et 22049 marins embarqués en 2010 ;
  • La Bretagne est le plus grand bassin d’emplois de marins pêcheurs ;
  • La principale zone de pêche française est l’Atlantique nord-est ;
  • Plus d’un milliard d’euros de chiffre d’affaires pour la France ;
  • La France est leader de la production aquacole

Retrouvez l’ensemble des chiffres clés dans le document ci-joint.

 Pêche et aquaculture en France -  PDF - 3.3 Mo
Pêche et aquaculture en France

Pour en savoir plus : http://www.developpement-durable.gouv.fr/

Documents à télécharger