Projet européen LlFE +/« Restauration d’habitats d’intérêt communautaire dans les estuaires du Pays Basque »

Les invasions biologiques sont considérées comme l’une des principales causes de la perte de biodiversité au niveau mondial.

Dans le contexte européen, les espèces exotiques envahissantes font l’objet d’une attention accrue qui se traduit par des efforts plus importants de suivi, de contrôle et d’évaluation.

Conscient de la menace que supposent les invasions biologiques pour la préservation de la biodiversité, le Département de l’Environnement, la Planification du territoire, l’Agriculture et la Pèche du gouvernement basque développe a ce jour le projet européen LlFE+« Restauration d’habitats d’intérêt communautaire dans les estuaires du Pays Basque ».

Dans ce programme, est abordé le problème causé par la plante Baccharis halimifolia dans les habitats naturels de trois estuaires intégrés au Réseau d’espaces naturels protégés au niveau européen Natura 2000. Cette espèce affecte une grande partie du littoral atlantique européen, puisqu’elle s’étend des régions de
Bretagne en France jusqu’en Galice en Espagne.

Présentation du projet -  PDF - 607.5 ko
Présentation du projet

Dans le cadre de ce projet, avec pour objectif d’impulser une collaboration entre les régions affectées, une Commission internationale de suivi et de diffusion d’expériences autour de ce problème devrait être mise en place.

L’objectif étant qu’au sein de la Commission tous les agents compétents dans la gestion des espaces littoraux affectés soient représentés.

La première session de la Commission internationale aura lieu dans la semaine du 21 au 25 novembre 2011 dans la Réserve de la
Biosphère de Urdaibai (Gernika-Lumo,Bizkaia).

Au cours de la première journée, se tiendra une séance de travail au cours de laquelle seront représentées les administrations et les agents qui prennent part a la gestion des espaces naturels du littoral .

L’objectif est de se livrer a une analyse d’ensemble de la situation de l’invasion de Baccharis halimifolia sur la cote atlantique européenne et
d’échanger des expériences utiles qui pourraient servir de référence pour les agents représentés.

Au cours de la seconde journée, des représentants du Département de l’Environnement, la Planification du territoire, l’ Agriculture et la Pèche du gouvernement basque présenteront le projet LlFE+ ainsi qu’une visite de terrain qui sera réalisée sur les sites d’intervention.

Contact :

estela.beteta ihobe.net

Pour plus d’information sur le projet LlFE+ :

www.euskadi.net/life_estuarios

Documents à télécharger