Qualité des eaux : MAGEST veille !!

Depuis 2005, le réseau MAGEST (MArel Gironde Estuaire) surveille la qualité des eaux de l’Estuaire de la Gironde.

Quatre stations « Marel », conçues par l’Ifremer et localisées sur l’estuaire, la Garonne et la Dordogne permettent de suivre en continu la température, la salinité, la turbidité (clarté des eaux) et l’oxygénation des eaux et d’étudier le « bouchon vaseux » (sur la photographie : intérieur d’une station « MArel »)

Le réseau voit le jour en 2004 grâce au soutien financier :

  • de l’Europe
  • de la Région Aquitaine
  • des départements de la Gironde et de la Charente Maritime,
  • des 3 établissements Publics Territoriaux de Bassin de l’estuaire (SMIDDEST), de la Garonne (SMEAG), et de la Dordogne (EPIDOR)
  • de l’EDF (CNPE du Blayais),
  • du Port Automone de Bordeaux,
  • de l’IFREMER?,
  • et de l’Université Bordeaux I,

sous l’impulsion d’Henri Etcheber, Chargé de Recherche au CNRS et de Patrice Castaing, professeur de l’Université Bordeaux I, au sein de l’UMR? EPOC? 5805, Environnements et Paléoenvironnements Océaniques.

En septembre 2007, la pérennité du réseau est assurée par la création du Consortium MAGEST. Un des objectif de recherche de l’UMR EPOC et du Consortium pour 2008 est de faire aboutir le projet d’une cinquième station « MArel » localisée au Verdon. Les objectifs scientifiques et de gestion seraient différents et viseraient à étudier les échanges entre estuaire et océan et l’impact de la qualité des eaux estuariennes sur le littoral .

Contact :

Henri Etcheber, coordinateur du Consortium MAGEST, UMR EPOC, Université Bordeaux I

Site Internet du réseau MAGEST :
www.magest.u-bordeaux1.fr


Documents à télécharger