Qualité des eaux de baignade sur le littoral des Pyrénées Atlantiques

Un rapport sur la qualité des eaux de baignade sur le littoral des Pyrénées Atlantiques a été réalisé par le Syndicat Mixte Kosta Garbia. Cette problématique a été principalement abordée sous l’aspect bactériologique.

Pour garantir une certaine sécurité sanitaire aux baigneurs, la Communauté Européenne a mis en place une réglementation.
La première date de 1976, et imposait une liste de paramètres physico-chimiques et bactériologiques à contrôler, avec des valeurs « seuils » à respecter.

En 2006, une nouvelle réglementation a vu le jour, qui doit se substituer à celle de 1976, révisant les paramètres à contrôler, et abaissant certains « seuils ». Son application opérationnelle est prévue pour 2013, mais sachant qu’elle s’intéresse à un historique de plusieurs années, la nouvelle méthodologie s’applique dès la saison 2010.

La recherche, le suivi, le contrôle de la qualité des eaux de baignade, et les travaux pour la garantir, ont coûté des dizaines de millions d’euros, au cours des 10-15 dernières années, montrant bien que les eaux de baignade sont un enjeu primordial pour les collectivités des Pyrénées Atlantiques.

La majeure partie des travaux effectués concernent les réseaux d’assainissement des communes littorales, ce qui permet d’assurer des eaux de baignade de qualité satisfaisante par temps sec, et jusqu’à une pluie mensuelle (pluie ayant une fréquence de retour d’un mois, soit 10,8 mm en 2h pour les Pyrénées Atlantiques), au sens de la réglementation de 1976.

Par contre, au vu de la nouvelle réglementation de 2006, et ses « seuils » plus contraignants, de nouvelles problématiques, laissées jusqu’alors de côté, deviennent prépondérantes.
La politique de travaux approche de ses limites, et que les collectivités doivent se tourner vers une politique de gestion, basée sur le fait que le risque « 0 » n’existera jamais, et qu’il faudra, de temps en temps, interdire temporairement la baignade, en certains lieux et dans certaines conditions.

Et le grand enjeu de la gestion active est d’informer les maires, le plus précisément possible, à partir de quand, et pour combien de temps, une zone de baignade doit être fermée.

Téléchargez le rapport complet -  PDF - 645.8 ko
Téléchargez le rapport complet
Téléchargez le rapport complet (en pdf)

Contact :
Matthieu Darmendrail, Syndicat Mixte Kosta Garbia,
Pavillon Izarbel, Technopolde Izabal Côte Basque, 64210 Bidart
contact kosta-garbia.fr