Quand la vidéo rejoint la Recherche Littorale : des résultats présentés prochainement à l’Université Bordeaux 1

Le laboratoire EPOC? (Environnements et Paléo-environnements OCéaniques) de l’Université Bordeaux I (équipe Méthys) est intégré dans un projet de surveillance vidéo de la plage de Biscarrosse (depuis juillet 2006). L’objectif de ces recherches était d’étudier l’évolution sableuse du littoral aquitain, notamment le suivi des mouvements des systèmes de barres/baïnes grâce à un réseau de caméras vidéo.

Dans le cadre de ces travaux, Rafael Almar soutiendra sa thèse intitulée« Morphodynamique littorale haute fréquence par imagerie vidéo », le Vendredi 18 Septembre à 14h dans l’Amphi 2 de l’ENSCPB (voir accès - fichier joint), Université Bordeaux 1.

Cette thèse s’intégre dans le programme ECORS? (Etude et Caractérisation Opérationnelle des Routes et des Sols), financé par le SHOM? (Service Hydrographique et Océanographique de la Marine) et la DGA (Direction Générale pour l’Armement). Le Conseil Régional a fourni le budget pour l’achat des équipements dans le cadre du Réseau de Recherche Littoral Aquitain.

Image moyennée de la plage sous-marine
Image moyennée de la plage sous-marine

La soutenance se déroulera devant un jury composé de :

  • Stephane Abadie (LASAGEC, Professeur, Anglet, France), Rapporteur- Dano Roelvink (UNESCO?-IHE, Professeur, Delft, Pays-Bas), Rapporteur
  • Thierry Garlan (SHOM, Ingénieur, Brest, France), Examinateur
  • Thierry Mulder (EPOC, Professeur, Bordeaux, France), Examinateur
  • Elizabeth Gibert-Brunet (DGA, Bagneux, Responsable Environnement et Géosciences, France), Invitée
  • Philippe Bonneton (EPOC, Bordeaux, Directeur de Recherche, France), Co-Directeur
  • Nadia Sénéchal (EPOC, Bordeaux, Maitre de Conférences, France) Co-Directrice

RÉSUME :
L’objet de cette thèse est d’avancer dans la compréhension de la dynamique des corps sableux littoraux (barres sableuses pré-litorales, intertidales et haut de plage ) à l’échelle évènementielle (marée à quelques jours). Cette échelle, cruciale pour la compréhension du système littoral , n’avait pas encore été étudiée jusqu’à présent dans des environnements à fort marnage et en présence de conditions de très fortes houles. L’originalité de ce travail tient également du fait que les corps sableux littoraux, étudiés jusqu’à présent séparément, ont été approchés dans leur intégralité. Les résultats de cette thèse reposent principalement sur une approche nouvelle (vidéo) et le développement de nouveaux outils qui pourront à plus long terme être utilisés en compléments aux outils développés précédemment pour l’étude de ces environnements (modélisation, relevés GPS , télédétection satellitale…).

Contact :
Rafael ALMAR
Doctorant - Hydro-morphodynamique côtière
UMR? CNRS EPOC 5805
Université Bordeaux 1 Tel : +33 (0) 5 40 00 88 32
av. de Facultés
33405 Talence, France Fax : +33 (0) 5 56 84 08 48

r.almar epoc.u-bordeaux1.fr

Localisation ENSCEPB -  PDF - 527 ko
Localisation ENSCEPB