Suivi de l’évolution de la dune du Pilat

Un rapport publié par le BRGM? et intitulé « Mise en place du suivi de l’évolution récente de la Grande Dune du Pilat » est actuellement en ligne sur le site de l’Observatoire dans la rubrique « Travaux de l’Observatoire », sous-rubrique « Publications ».

L’un des objectifs de l’Observatoire de la Côte Aquitaine est d’améliorer la connaissance des processus responsables de l’évolution géomorphologique de la frange littorale afin d’en faciliter sa gestion.

Dans ce contexte et en raison de ses dimensions qui la classent parmi les plus hautes dunes d’Europe, la Dune du Pilat fait l’objet d’un intérêt particulier sur le littoral sableux aquitain. En effet, une meilleure compréhension de l’évolution de la Dune du Pilat est susceptible d’apporter des éléments nécessaires à la prise de décision pour sa gestion intégrée.

L’Observatoire de la Côte Aquitaine a mis en oeuvre en 2009, un suivi topographique et annuel de quatre profils régulièrement espacés du nord au sud ainsi que de la crête de dune , à l’aide d’un DGPS.

Plusieurs années de mesures seront nécessaires
afin de caractériser précisément les processus d’érosion et d’accumulation responsables de l’évolution de la Dune du Pilat.

Cependant, les quatre profils réalisés entre 2009 et 2010 ont d’ores et déjà permis de confirmer la tendance au déplacement vers l’est de la partie centrale de la dune avec une stabilité relative à ses extrémités.
Le point culminant de la Dune est de 107,9 m en 2009 et de 108,2 m en 2010.

Des orthophotographies aériennes (2000, 2005 et 2009) ont également été analysées afin d’estimer le déplacement de la Dune au cours des dix dernières années. Les résultats issus de cette analyse confirment le déplacement vers l’est du trait de côte à une vitesse de 1 à 3,5 m/an croissante du sud vers le nord. Par contre, le déplacement global vers l’est de la crête de dune est plus important au sud (où il atteint localement 70 m) qu’au nord. Un déplacement vers l’ouest est par endroit observable. Enfin, la limite dune /forêt se déplace vers l’est à une vitesse de 1 à 5,5 m/an.

Contact :
Julie Mugica, BRGM, Service Géologique Régional Aquitaine, 24 avenue Léonard de Vinci, 33600 Pessac
j.mugica brgm.fr