Symposium « The Ocean, green shipping and sustainable energy »

Sous le Haut Patronage de H.S.H. Albert II de Monaco, l’Institut Océanographique de Paris organise, les 28 et 29 avril 2011 , un colloque intitulé : « THE OCEAN, GREEN SHIPPING AND SUSTAINABLE ENERGY ».

L’objectif de ce Symposium est de promouvoir une approche globale des problématiques de développement durable liées à l’océan. L’océan sera considéré selon 3 aspects : l’océan comme système écologique, l’océan comme système de transport et l’océan comme source d’énergie.
Ces trois dimensions sont aujourd’hui de plus en plus liées entre elles : ce phénomène d’imbrication pose notamment des questions nouvelles quant à la gouvernance de l’océan.

L’événement est soutenu scientifiquement par :

  • La Chaire Finance et Développement Durable (projet de mécénat réunissant, sous l’égide de l’Institut Europlace de Finance, l’Université Paris-Dauphine, l’Ecole Polytechnique, EDF, le Crédit Agricole CIB, et la Caisse des Dépôts et Consignations)
  • Le Centre d’étude de l’énergie, des transports maritimes et d’économie publique de l’Université de Columbia (New-York).
  • Le Centre de recherche sur l’économie des pêcheries et le projet Sea Around Us de l’Université de Colombie Britannique (Vancouver)

Il bénéficie du soutien du Gouvernement Monégasque au travers de l’Institut océanographique.

Le Comité scientifique est composé de :

René Aïd (EDF), Albert Bressand (Columbia University), Robert Calcagno (Institut Océanographique), Pierre-André Chiappori (Columbia University), Ivar Ekeland (University of British Columbia), Roger Guesnerie (Collège de France), Delphine Lautier (University Paris-Dauphine), Michel Petit (Institut océanographique), Rashid Sumaïla (University of British Columbia).

Le Comité d’organisation est composé de :

Catherine de la Bigne (Institut océanographique), Ivar Ekeland (University of British Columbia), Damien Fessler (University Paris-Dauphine), Delphine Lautier (Université Paris-Dauphine), Laurence Pécou (Institut océanographique)

Objectifs et méthodologie :

L’objet de la conférence est d’instaurer un dialogue entre acteurs et spécialistes de l’usage de l’océan et de confronter ces différents points de vue. Dans cet esprit interdisciplinaire, le symposium sera l’occasion de réfléchir aux implications politiques et stratégiques de l’intégration croissante entre 3 systèmes :

- l’océan comme système écologique

  • l’océan comme système de transport
  • l’océan comme source d’énergie

A ces trois dimensions s’ajoute une quatrième dimension, celle des enjeux de la gouvernance de l’océan au niveau global (aspects juridiques et géopolitiques). Plus précisément, il s’agira de considérer chacun des 3 systèmes à la lumière de ses interactions avec les autres, en plaçant au cœur de la réflexion la question de l’usage soutenable, à long terme, de l’océan.

Chacun des 3 systèmes fera l’objet d’une session spécifique. Une dernière session sera consacrée aux enjeux de gouvernance.

Déroulement des sessions :

Chacune des sessions commencera par une conférence introductive qui permettra à un intervenant principal de poser les termes du débat, dans l’esprit d’une approche intégrée et globale des questions que cherche à promouvoir la conférence. Ensuite une table ronde réunissant différents spécialistes du sujet permettra de confronter et d’approfondir les points de vue. Dans chacune des sessions, on cherchera à prendre en compte à la fois les effets de la dynamique des marchés et ceux des institutions et des règles de droit.

  • Session 1 (28 avril) : L’océan comme système écologique (The state of the ocean)

Le premier système aborde les questions suivantes : évolution des courants marins, de la température, de l’état des ressources vivantes et renouvelables, le rôle de l’océan dans la perspective du changement climatique.

  • Session 2 (28 avril) : L’océan comme système de transport (Marine transportation meets sustainable development)

Cette session portera sur l’évolution du système de transport qu’est l’océan, dans l’objectif d’une utilisation soutenable à long terme. Les perspectives économiques seront développées du point de vue des industriels et des financiers. Les questions de gouvernance seront abordées ensuite.

  • Session 3 (29 avril) : L’océan comme système énergétique (The energy system and its interactions with the ocean) L’océan est également un système énergétique : d’une part, il constitue une source d’énergie (hydrocarbures situés au niveau des fonds marins et énergie mécanique apportée par les vagues) ; d’autre part il est de plus en plus intégré avec d’autres sources d’énergies. A l’heure actuelle, cette integration se traduit, par exemple au niveau des marchés de matières premières et des marchés pour le fret.
  • Session 4 (29 avril) : Enjeux de gouvernance (The ocean and the interrelated energy and marine transportations systems)

Dans le cadre de cette dernière session, la question centrale sera : de quelle façon le caractère imbriqué et interdépendant des 3 systèmes pourrait être mieux pris en compte et comment il pourrait se traduire en termes de principes de gouvernance, de règles et d’institutions ?

Principaux intervenants attendus (liste provisoire) :

Steinar Acheim
Albert Bressand
Jean-Marie Chevalier
Pierre-André Chiappori
Philippe Cury
Ivar Ekeland
Kostas Grammenos
Roger Guesnerie
Gwénaëlle Legurun
Philippe Louis-Dreyfus
Daniel Pauly
Gerard Riou
Rashid Sumaila

Inscription auprés de :
Damien.Fessler dauphine.fr
et dlb oceano.org

Contact :

Catherine de la Bigne
et Damien Fessler

Institut océanographique
Responsable Enseignement supérieur & Conférences
195, rue Saint-Jacques, F-75005 Paris
T : +33 1 44 32 10 96 - F : +33 1 40 51 73 16
www.oceano.org