Tempête Xynthia : quels effets sur le littoral aquitain ?

Les 27 et 28 février 2010, la France a été frappée par une violente tempête – baptisée Xynthia – qui a balayé une large bande du territoire allant des Pyrénées aux Ardennes, provoquant 53 décès sur les départements de la Charente-Maritime et de la Vendée et de nombreux dégâts matériels.

Après cet événement, le réseau d’observateurs de l’Observatoire de la Côte Aquitaine (ONF?, BRGM?, SIBA?) s’est mobilisé pour initier un état des lieux du littoral aquitain.

Un rapport synthétique vient d’être émis regroupant les observations recueillies immédiatement après la tempête. Il a été réalisé dans le cadre de la convention de partenariat de l’Observatoire de la Côte Aquitaine s’inscrivant dans le CPER 2007-2013, et des missions d’expertises qui ont été confiées au BRGM et à l’ONF par l’Europe (FEDER?), l’Etat, le Conseil Régional d’Aquitaine, les Conseils Généraux de la Gironde, des Landes et des Pyrénées Atlantiques et le Syndicat Intercommunal du Bassin d’Arcachon (SIBA).

Des observations et des relevés ont été effectués sur l’ensemble du littoral aquitain, hors estuaire de la Gironde : sur la côte sableuse, de la Pointe de Grave jusqu’à l’Adour, sur la côte rocheuse entre l’Adour et la Bidassoa et sur le Bassin d’Arcachon.

Les observations concernent différents types d’aléas en fonction du contexte : l’érosion côtière, les submersions marines et les mouvements de terrain.

D’une manière générale, les secteurs les plus concernés par la tempête Xynthia sont le Bassin d’Arcachon pour la submersion marine et la côte océanique de Gironde pour l’érosion côtière. Le reste du littoral océanique des Landes et des Pyrénées Atlantiques a connu peu d’impact vis-à-vis de cette tempête.

La dune littorale non boisée (y compris la lisière forestière) est à la fois un élément fort du patrimoine écologique et un ouvrage de défense contre les risques (érosions éolienne et marine). Lors de la tempête Klaus de janvier 2009, le cordon dunaire a encore joué correctement son rôle d’amortissement de l’érosion marine, et parfois de digue.
Mais ces deux affaiblissements successifs de la dune littorale ont
notablement réduit sa capacité de protection ultérieure, notamment dans le Médoc, secteur centre et nord girondin.

Impacts de Xynthia sur le littoral aquitain -  PDF - 5.5 Mo
Impacts de Xynthia sur le littoral aquitain

Contats :

Bureau de Recherches Géologiques et Minières
Service Géologique Régional - Pessac
Sandrine Aubié : s.aubie brgm.fr
Cyril Mallet : c.mallet brgm.fr
Julie Mugica : j.mugica brgm.fr

Office National des Forêts :
Béatrice Daubet : beatrice.daubet onf.fr
Jean Favennec : jean.favennec onf.fr

Documents à télécharger