Un « Grenelle de la Mer » pour connaitre, gérer et protéger ce milieu exceptionnel

La mer est un milieu exceptionnel et fragile à l’égard duquel la France a une reponsabilité particulière. Couvrant 70% de notre planète, les océans peuvent fournir des ressources essentielles à l’avenir de l’humanité (énergies, biodiversité).

Le ministre d’État, ministre de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de l’aménagement du territoire vient de présenter le Grenelle de la mer.

Ce Grenelle reprendra la méthode éprouvée du Grenelle de l’environnement, à savoir une large réflexion de tous les acteurs et parties prenantes, d’où seront issus de grandes orientations, des engagements et des actions en faveur de la mer.

Ce travail doit en particulier permettre de progresser dans les domaines suivants :

- la connaissance du milieu marin et de ses ressources ;

- le développement et la gestion durables d’activités en mer et sur le littoral permettant de répondre aux besoins futurs de l’humanité (énergétiques, alimentaires, pharmaceutiques ou commerciaux) ;

- la protection de la mer, notamment par la prévention des atteintes à l’environnement marin et la restauration des milieux dégradés ;

- la transition environnementale des activités qui se tiennent en mer et sur le littoral  ;

Un Grenelle pour la mer
Un Grenelle pour la mer

Des groupes de travail se réuniront dès la fin du mois de mars. En parallèle, une large consultation des Français sera organisée, par Internet et dans les régions métropolitaines et d’outre-mer.

Site Web :
http://www.premier-ministre.gouv.fr/